[Conduite écologique] comment rendre ma voiture moins polluante ?

L’Amazonie brule et notre planète en souffre, nous avons rédigé cet article exceptionnellement parce que les enjeux du changement climatique sont bien réels et que vous le vouliez ou non, nous l’avons ressenti pendant nos vacances d’été, alors nous deverions tous y mettre en changeons nos habitudes, pour cela nous vous avons rédigé cet article pour vous dire quelques astuces qui pourront faire plaisir à notre planète en tant que conducteur.

Amazonie en feu

Une voiture particulière qui parcourt en moyenne 20 000 km par année émet plus de 5 000 kg de polluants et de gaz à effet de serre par année, ce qui fait de la conduite d’un véhicule personnel l’une des plus grandes sources de pollution par les particuliers, selon les statistiques du United States Environmental Protection Service. La marche ou le vélo est le moyen idéal de réduire la pollution causée par les transports, mais de nombreuses collectivités n’ont pas de pistes cyclables et piétonnières pratiques ou sécuritaires. Au lieu d’abandonner la berline familiale, songez à modifier votre façon de conduire et d’entretenir votre voiture pour réduire la pollution.

Voici quelque astuces pour rendre votre voiture moins polluante et vous assurez une conduite écologique :

1 – Entretenez votre véhicule

Un véhicule plus efficace consomme moins de diesel et émet moins de pollution. Pour que votre voiture fonctionne au mieux, vidangez l’huile et faites régler le moteur régulièrement. Comme la plupart des voitures sont équipées d’ordinateurs de bord qui influent sur le rendement énergétique et les émissions, demandez à un mécanicien d’inspecter votre voiture à l’aide d’un équipement de diagnostic pour déceler les problèmes informatiques qui rendent votre voiture inefficace. Garder vos pneus gonflés à la bonne pression et utiliser la bonne qualité d’huile à moteur améliore également l’efficacité de votre voiture.

2 – Conduisez de façon plus raisonnable pour une conduite écologique

Les accélérations rapides, les changements de vitesse, les freinages brusques et les virages dans et hors de la circulation sont tous des formes de conduite agressive – une habitude dangereuse et coûteuse. Les conducteurs prudents peuvent économiser en moyenne de 5% à 33% sur leur consommation d’essence. Accélérer calmement et respecter la limite de vitesse nécessite moins d’essence, ce qui réduit les émissions de votre voiture. Faites attention aux voitures qui vous précèdent pour éviter de freiner brusquement. Dans la mesure du possible, évitez de laisser tourner le moteur au ralenti, car cela ne fait que gaspiller de l’essence et augmenter les émissions. Arrêtez plutôt le moteur si vous devez attendre plus de deux minutes.

Laver et cirer votre voiture non seulement lui donne un bel aspect, mais peut aussi augmenter son efficacité en éliminant les particules de saleté qui affectent l’aérodynamisme de l’automobile. Apportez-le à un lave-auto qui utilise du savon et des filtres biodégradables, recycle et récupère l’eau usée. Pendant que vous nettoyez, retirez tous les objets inutiles de votre voiture. Chaque livre supplémentaire que votre voiture transporte nécessite du carburant supplémentaire et entraîne plus de pollution.

3 – Nettoyez votre voiture

Laver et cirer votre voiture non seulement lui donne un bel aspect, mais peut aussi augmenter son efficacité en éliminant les particules de saleté qui affectent l’aérodynamisme de l’automobile. Apportez-le à un lave-auto qui utilise du savon et des filtres biodégradables, recycle et récupère l’eau usée. Pendant que vous nettoyez, retirez tous les objets inutiles de votre voiture. Chaque livre supplémentaire que votre voiture transporte nécessite du carburant supplémentaire et entraîne plus de pollution.

4 – Evitez la clim !

Lorsque vous allumez votre climatiseur, vous remarquerez peut-être que votre voiture ralentit légèrement même si vous n’avez pas modifié la pression sur l’accélérateur. Parce que le fonctionnement du climatiseur de votre voiture exige que le moteur travaille plus fort, il consomme plus d’essence, ce qui augmente les émissions. Plutôt que d’augmenter la climatisation lorsque la voiture est chaude, baissez la vitre et profitez de la brise. Lorsque vous êtes garé, utilisez des pare-soleil pour garder votre voiture au frais.

5 – Envisager des compensations de carbone.

Si vous avez toujours l’impression de ne pas en avoir fait assez pour réduire la pollution de votre voiture, songez à acheter des crédits de carbone. Ces programmes compensent la quantité de carbone produite par votre voiture en investissant dans une source d’énergie ou un programme d’utilisation des terres qui empêche la même quantité de carbone de pénétrer dans l’écosystème. Dans votre propre communauté, vous pouvez compenser une partie du dioxyde de carbone de votre voiture en plantant des arbres qui absorbent le dioxyde de carbone, et aussi en utilisant des moteurs de recherche comme https://www.ecosia.org/ 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *