Conducteur, que faire pour aider l’environnement ?

Abordé pour la première fois en 1827, le gaz à effet de serre est une préoccupation majeure de ce siècle. Son effet est engendré par plusieurs facteurs au nombre desquels l’augmentation du nombre de véhicules. En France par exemple, la route est responsable de 92 % des émissions de GES du secteur des transports. Et pourtant, il est prévu depuis 2007 que ce secteur connaitra un doublement, voire un triplement de ses moyens roulants. Cette prévision prend en compte les vingt prochaines, voire les trente prochaines années. Ce qui suppose que chaque conducteur a encore la possibilité de changer les choses…

Changer les choses en devenant éco conducteur

Le terme est quelque peu nouveau. Cependant, à lui tout seul, il témoigne de la détresse climatique de la planète. À cet effet, être un éco citoyen consiste à adopter un certain nombre de pratiques visant à lutter contre le réchauffement climatique. Et même s’il parait contraignant, il suffit de vous y lancer pour reconnaitre ses avantages. Ceux-ci sont écologiques, économiques et sanitaires.

Conducteur, que faire pour aider l'environnement ?

Adopter la conduite responsable pour des raisons écologiques

La conduite verte a d’énormes avantages écologiques et contribuerait à réduire le volume de gaz que chaque conducteur émet dans l’atmosphère. Cela passe donc par l’adoption de certaines pratiques telles que :

  • le covoiturage et l’intermodalité qui ont pour but de limiter drastiquement l’émission de gaz à une voiture au lieu de deux, trois voire vingt ;
  • la limitation de votre vitesse à un niveau responsable. Cela vous permet de réduire de 7 kilogrammes environ votre émission de CO2 pour 100 km ;
  • la limitation de votre climatisation au strict minimum pour consommer moins de carburant et émettre moins de CO2 ;
  • l’entretien de votre véhicule afin de limiter des surconsommations de carburant qui ont pour effet de croitre votre émission de CO2 dans la nature ;
  • etc.

Adopter la conduite écologique pour des raisons économiques

Cela a été prouvé. En effet, en adoptant la conduite verte, l’on fait de substantielles économies. Ainsi, conduire à vitesse réduite vous permet d’économiser jusqu’à 40 % de votre essence. Par ailleurs, pour les amoureux de la climatisation, éviter celle-ci peut réduire à  25 % la perte de carburant. Et l’on en dira tout autant pour ceux qui entretiennent régulièrement leur véhicule. Il s’agit de gestes simples tels que :

  • les visites techniques ;
  • les coups d’œil réguliers à l’état des pneus ;
  • la vérification des huiles de vidanges ;
  • le contrôle de la batterie ;
  • etc.

Ces précautions sont autant de pratiques qui définissent le conducteur écologique. Elles permettent par ailleurs à ce dernier d’être moins dépensier sur sa consommation en essence ou en gasoil.

Adopter une conduite verte pour des raisons sanitaires

Un conducteur écologique n’aura rien à craindre quant à sa santé s’il observe régulièrement les bonnes pratiques. C’est pourquoi il est de bon ton que tout le monde fasse de même. Ainsi, en délaissant son véhicule pour des trajets à vélo ou à pied, vous faites du sport. Et il est inutile de rappeler que le sport, c’est la santé. Par ailleurs, si tout le monde venait à devenir conducteur responsable, l’humanité sera moins exposée :

  • aux oxydes d’azote ;
  • au monoxyde de carbone ;
  • aux particules fines ;
  • etc.

Changer les choses en optant pour des voitures électriques ou hybrides

Si laisser votre voiture vous cause problème, alors n’hésitez pas à adopter un véhicule hybride ou électrique. En effet, un véhicule électrique ne produit ni particules fines ni sons durant son utilisation, ce qui est un véritable avantage… Mais, il faudra compter avec le fait qu’il ne roule pas aussi vite que le véhicule à moteur thermique. Par contre, pour une phase de transition, un véhicule hybride est un excellent choix. Il a l’avantage de fonctionner avec sa batterie électrique en basse vitesse et avec son moteur essence à vitesse élevée.

Le réchauffement climatique menace la planète tout entière. À cet effet, depuis la COP 21 de Paris, l’objectif est de limiter le réchauffement climatique à 1,5 ° C. Cet objectif ne peut être atteint qu’avec la participation de tous. À cet effet, l’éco conduite n’est qu’une action parmi tant d’autres pour sauver la planète.

N’hésitez à consulter également notre article sur Comment rendez votre véhicule moins polluant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *